D’énormes progrès ont été réalisés dans le domaine des véhicules électriques au cours des 10 dernières années et désormais les véhicules électriques excèdent certaines fonctionnalités de leurs équivalents à moteur à combustion interne. Avec de plus en plus de véhicules électriques sur les routes, on prévoit qu’il en sera vendu plus de 4,5 millions d’ici 2020 dans le monde, ce qui contribue grandement aux déplacements respectueux de l’environnement. Toutefois, dès le début de l’augmentation des ventes de véhicules électriques, le secteur industriel a demandé à ce que des systèmes d’alerte sonore soient obligatoires afin que les usagers de la route vulnérables puissent entendre les véhicules silencieux roulant à faible vitesse. A moins de 20 km/h, les véhicules électriques et hybrides ne font pratiquement aucun bruit, ce qui conduit à des collisions avec les piétons et les cyclistes qui, tout simplement, n’avaient pas pu entendre qu’un véhicule arrivait. En Europe comme aux États-Unis, une nouvelle législation va permettre que des systèmes d’alerte sonore soient installés sur les véhicules silencieux. Ces règlements sont identiques lorsqu’il s’agit de mesurer les sonorités émises par ces systèmes : le bruit de passage est mesuré à 2 mètres, à une vitesse allant jusqu’à 20 km/h.

Depuis 2010, Brigade participe au groupe de travail sur le bruit des véhicules afin de déterminer les critères d’une norme de l’ONU. Les derniers amendements ont été adoptés en 2016 et le règlement entrera en vigueur en septembre 2019.

Législation européenne AVAS – Additif 137 de UNECE : Règlement n° 138 de l’ONU

Dates clés :

À partir de septembre 2019 : les nouveaux modèles de véhicules électriques et de véhicules hybrides qui peuvent fonctionner sans moteur à combustion interne doivent être équipés d’un système d’alerte sonore (en anglais, AVAS).

À partir de septembre 2021 : tous les nouveaux modèles de véhicules électriques et hybrides mis en circulation avant 2019 qui peuvent fonctionner sans moteur à combustion interne doivent être équipés d’un système d’alerte sonore.

Dispositions principales :

  • Sonorité à différentes bandes de fréquence
  • Sonorité à l’arrêt
  • Changement de fréquence en fonction de la vitesse
  • Augmentation du volume avec l’augmentation de la vitesse
  • Le système d’alerte sonore doit être entendu de 0 km/h à 20 km/h, quand le véhicule est à l’arrêt et prêt à démarrer, et quand le véhicule recule.

 

Législation AVAS des États-Unis – NHTSA 49 CFR Parties 571 et 585

Cette norme exige que les voitures, les véhicules utilitaires légers et les véhicules lents, électriques et hybrides, émettent des sonorités conformes à cette norme.

Dates clés :

À partir de septembre 2019 : les voitures, les véhicules utilitaires légers et les véhicules lents, électriques et hybrides, doivent être en conformité avec cette législation à partir de cette date.

Dispositions principales :

  • Hautes fréquences sonores
  • Basses fréquences sonores
  • Sonorité à l’arrêt
  • Augmentation du volume avec l’augmentation de la vitesse
  • Le système d’alerte sonore des véhicules (AVAS) doit retentir quand le véhicule roule à moins de 30 km/h, quand le véhicule est à l’arrêt et prêt à démarrer, et quand le véhicule recule.

Ce que propose Brigade

Le système d’alerte sonore des véhicules créé par Brigade, appelé avertisseur de véhicule silencieux, est conçu pour permettre aux véhicules équipés d’un avertisseur de véhicule silencieux de Brigade d’être en conformité avec les règlements européens et d’Amérique du Nord.

D’autres informations ?

Découvrez tout sur le Quiet Vehicle Sounder ou Contact Us, et nous nous ferons un plaisir de vous répondre.

Mots clés

An