Garantir la sécurité lors de l’entretien des voies ferrées

Au Royaume-Uni, les déplacements en train ont atteint le chiffre record de 1,759 milliard en 2018-2019, soit une augmentation de 3% comparé à l’année précédente. Le réseau ferroviaire de 16 500 km transporte plus de 18 000 passagers et 1 000 trains de marchandises par jour. Les voies doivent être entretenues en permanence : inspection et réparation des rails, ponts, tunnels, viaducs, barrières et remblais, ainsi que gestion de problèmes saisonniers tels que déblaiement de la neige et réparations de dommages liés aux orages.

Le personnel de maintenance a recours à toutes sortes de véhicules pour réaliser ces tâches.

Un gros engin de nettoyage de ballast peut faire 800 m de long et être composé de locomotives, de 22 wagons vides pour les saletés, d’un nettoyeur de ballast, d’un stabilisateur de voie dynamique et de 22 wagons de ballast neuf.  Certains véhicules sont capables de se déplacer aussi bien sur rails que sur route, tels que les excavatrices, les engins de déplacement et de soudage de rails et les régaleuses de ballast.

Néanmoins, ces engins mobiles présentent des risques, comme cela a été montré en septembre dernier par l’accident d’une régaleuse de ballast rail-route qui, en effectuant une marche arrière entre les villes de Chester et Crewe (Royaume-Uni), a percuté un petit véhicule de transport de personnel. Deux ouvriers de maintenance de voie présents dans le véhicule de transport ont été blessés, dont l’un grièvement au dos et au bras. Les deux véhicules ont également été endommagés ainsi que la voie ferrée.

Le rapport récent publié par le RAIB (organisme britannique d’enquête sur les accidents ferroviaires) a conclu que le manque de visibilité du conducteur était l’un des principaux facteurs à l’origine de l’accident. Par sa conception même, la régaleuse de ballast offrait une visibilité très limitée en marche arrière. De plus, personne ne contrôlait son déplacement depuis le sol, en violation directe avec les procédures applicables et les restrictions opérationnelles spécifiques au véhicule. L’une des recommandations formulées par le RAIB a donc été la mise en place de dispositifs permettant d’assurer la visibilité en marche arrière.

Notre gamme de produits de sécurité pour véhicules commerciaux permet de protéger les ouvriers vulnérables lorsqu’ils réalisent des travaux de maintenance sur les voies. Backeye®360 est un système de caméra-moniteur intelligent conçu pour aider les manœuvres lentes en donnant au conducteur une vue panoramique du véhicule en temps réel. Quatre caméras à objectif très grand angle filment chacune un côté complet du véhicule sur un angle de vue de plus de 180°. Montées à l’avant, à l’arrière et sur les côtés, les caméras filment toutes les zones alentour, y compris l’ensemble des angles morts.

Nos systèmes de caméra-moniteur permettent aux conducteurs et aux opérateurs de manœuvrer et de conduire en toute sécurité sur route et hors route. Les caméras de surveillance montées sur véhicule diffusent une image en direct sur le moniteur, permettant ainsi d’éliminer les angles morts et de sauver des vies.

Chez Brigade, notre priorité c’est le bien-être de vos employés sur leur lieu de travail ainsi que la sécurité des autres usagers de la route vulnérables. Contactez-nous pour découvrir comment nous pouvons vous aider à assurer la sécurité de vos effectifs.

Mots clés

An