La sécurité des poids lourds sur le réseau secondaire

Les poids lourds ne réalisent que 5% des 323,7 milliards de miles parcourus annuellement sur les routes britanniques. Pourtant, par rapport aux autres véhicules, il est bien plus probable qu’ils soient impliqués dans des collisions fatales du fait de leur taille et de leur poids important. Malgré diverses initiatives pour promouvoir la sécurité la menace est bel et bien présente : en fait, selon le type de route le risque empire.

De récentes études ont montré que les poids lourds sont sept fois plus impliqués dans des accidents mortels sur les réseaux routiers secondaires (deux fois plus qu’il y a dix ans). Il est évident que ces routes plus étroites représentent un défi pour les camions. C’est particulièrement vrai dans les agglomérations où il est encore plus fréquent de croiser des utilisateurs vulnérables tels que les piétons ou les cyclistes.  Ainsi la « Royal Society for the Prevention of Accidents » (RoSPA) révèle dans son étude qu’à Londres et sur les trois dernières années, les poids lourds étaient impliqués dans plus de 70% des accidents mortels de cyclistes bien que les camions n’utilisent que 4% du réseau routier de la capitale anglaise.

La RoSPA a analysé les données de ces accidents et avance trois principaux types de collisions entre les poids lourds et les vélos.

  • Lorsqu’un poids lourd tourne à gauche en coupant la piste cyclable
  • Lorsqu’un poids lourd et un cycliste tournent à gauche
  • Lorsqu’un poids lourd double un cycliste

Clairement cela montre qu’à la fois le cycliste et le conducteur du camion doivent être attentifs et responsables sur la route. Sur la route il y a une responsabilité commune de vigilance. Même si le plus aguerri et attentif des conducteurs sait qu’il y a toujours un risque qu’un cycliste soit caché par un angle mort.

Eliminer les angles morts par les technologies de sécurité

Tous les véhicules ont des angles morts mais sur un poids lourd ils représentent un risque majeur particulièrement ceux du côté trottoir comme le révèle les analyses du RoSPA.  Les rétroviseurs seuls ne peuvent résoudre ce problème donc les responsables de flotte de camions utilitaires se tournent de plus en plus vers des solutions technologiques. Les caméras de sécurité et les détecteurs d’obstacles Brigade sont leaders sur le domaine des technologies pour la sécurité des véhicules. Les systèmes de caméras tels que le Backeye 360° de Brigade montrent au conducteur une vue aérienne de son véhicule lui permettant ainsi de voir depuis sa cabine des zones habituellement masquées. La vidéo est diffusée directement au conducteur grâce aux quatre caméras grand angle qui couvrent chacune une face du véhicule (y compris les bordures de trottoir qui sont importantes). Le système peut également intégrer une alarme qui avertit lorsqu’une personne ou un véhicule est présent dans la zone de l’angle mort ou lorsque le conducteur est proche d’un obstacle lors d’une manœuvre à basse vitesse.

La caméra Backeye 360° est également compatible avec le système Mobile digital recording (MDR) de Brigade. Cela signifie que toute activité se déroulant autour du véhicule peut être sauvegardée et ces

enregistrements utilisés comme preuve en cas d’incident si nécessaire.

Comme pour les caméras, Brigade a développé une gamme performante de détecteurs d’obstacle par ultrasons. Ils améliorent significativement les conditions de sécurité des véhicules utilitaires lors des déplacements dans des espaces limités.

Les produits de sécurité Brigade apportent une tranquillité aux conducteurs de poids lourds

Sur les routes britanniques, européennes et à travers le monde les produits de sécurité pour véhicules Brigade aident à réduire les risques de collisions et à sauver des vies. Pour découvrir comment nous pouvons améliorer la sérénité des conducteurs et des différents opérateurs du transport poids lourd consultez nos études de cas. Et pour plus d’informations sur Brigade, n’hésitez pas à nous contacter.

Mots clés

An