Prévention des accidents sur les chantiers cet hiver

Malgré l’amélioration constante des normes de sécurité internationales, travailler dans le secteur du bâtiment continue de présenter des risques considérables.  Même au Royaume-Uni, qui possède l’un des taux de décès au travail parmi les plus faibles en Europe, le taux d’accidents mortels dans les BTP est environ quatre fois plus élevé que la moyenne de tous les autres secteurs confondus.

Les chutes de hauteur constituent la première cause de mortalité au travail au Royaume-Uni. Les accidents impliquant un véhicule en mouvement arrivent au second rang des causes de mortalité et sont responsables de 26 décès en 2017-18. Et pour chaque personne qui meurt tragiquement, beaucoup d’autres sont atteintes de blessures graves, avec parfois des répercussions sur le reste de leur vie.

Il va sans dire que la grande majorité des entreprises du secteur du bâtiment s’efforcent de protéger au mieux la santé et la carrière de leurs employés et veillent à ce que leur réputation ne soit pas ternie par un bilan médiocre en matière de sécurité. A l’heure où l’hiver approche et les conditions de travail deviennent plus dangereuses, la responsabilité des entreprises est encore plus apparente. Comment les chefs de chantier peuvent-ils réduire au minimum ces risques saisonniers ?

Conseils hivernaux pour les véhicules de chantier

Compte tenu des matinées et des soirées plus sombres, de l’humidité, du gel, du brouillard et des tempêtes de neige, les risques « d’invisibilité » des ouvriers dans l’angle mort augmentent considérablement en hiver. Néanmoins, il existe certaines précautions de base que les employeurs et leurs conducteurs peuvent prendre en cas de conditions météorologiques défavorables. Par exemple :

  • Garantir que les voies de circulation sur les chantiers soient dégagées et bien salées/sablées
  • Accorder une attention particulière aux rampes et aux ponts, étant donné que les surfaces surélevées sont les premières à geler
  • Rouler à vitesse réduite. Le temps passé à l’arrêt ou à négocier un virage augmente lorsque les routes sont gelées ou humides, ceci est à prendre en compte dans la réalisation des plannings de travail

Comment la technologie peut contribuer à la prévention des accidents impliquant des engins de chantier

Brigade Electronics collabore avec de nombreuses grandes entreprises des BTP afin d’améliorer la sécurité des véhicules commerciaux lourds et des usines mobiles. Nous avons été les premiers à lancer un certain nombre de produits destinés au bénéfice des conducteurs et à la protection des ouvriers à risque travaillant à proximité immédiate des engins de construction.

Ainsi, le système de détection des obstacles du radar Backsense® est un système de capteur radar à usage intensif spécifiquement conçu pour détecter les personnes et les objets figurant dans les angles morts, et ce même dans les conditions météorologiques les plus mauvaises. Notre système unique peut être installé sur les véhicules avec un minimum de dérangement et, une fois mis en œuvre, il devient rapidement un assistant indispensable pour le conducteur. Avec des avertissements sonores et visuels faciles à lire, Backsense® peut également être programmé de façon personnalisée pour couvrir une zone de détection particulière pouvant atteindre jusqu’à 30 m de longueur et 10 m de largeur. La possibilité de pouvoir déterminer une zone de détection sur mesure, combinée à l’option d’étalonner des objets fixes ou la carrosserie, signifie qu’aucune fausse alerte ne devrait se produire et que la distraction du conducteur sera réduite au minimum.Radar Backsense Display

De plus, Brigade offre une gamme complète de caméras montées sur véhicules qui se connectent aux moniteurs dans la cabine du conducteur. Les systèmes de caméra constituent une amélioration majeure par rapport aux nombreux rétroviseurs nécessaires pour visualiser les angles morts et dont l’usage est limité en cas de forte pluie ou de brouillard dense. La caméra à obturateur de Brigade s’avère particulièrement efficace durant les mois d’hiver. Ses 12 LED infrarouges permettent de fournir une excellente performance même en cas de très faible luminosité, tandis que l’obturateur garantit une obstruction minimale de la lentille par la saleté et la crasse. Enfin, le chauffage intégré signifie que la caméra continue de fonctionner à des températures extrêmement basses jusqu’à -40°.

Parlez-nous de sécurité sur les chantiers

Les produits de Brigade sont testés selon les normes les plus strictes et sont conformes aux réglementations de sécurité internationales. Pour garantir une sécurité maximale à vos ouvriers cet hiver, n’hésitez pas à nous contacter.

Mots clés

An