L’université de Birmingham se dote de l’avertisseur QVS

Lorsque vous pénétrez sur le campus de l’université de Birmingham, vous constatez rapidement que tout a été pensé avec en tête l’objectif d’offrir un espace respectueux de l’environnement. Le souci environnemental a toujours été au cœur des préoccupations de l’université et son initiative écologique donne des résultats : l’université de Birmingham génère 75% de sa propre énergie et a concrétisé son ambition de réduire de 20% ses émissions de CO2 quatre ans avant la date prévue.

La diminution des émissions de CO2 a notamment été rendue possible par le recours à des véhicules électriques qui a débuté en 2007 lorsque l’université était la première du Royaume-Uni à prendre le virage électrique. 40% de ses véhicules sont désormais électriques, une proportion qui augmente chaque année alors que l’acquisition d’un véhicule de remplacement est toujours soumise à la même question : « existe-t-il une raison qui justifierait que ce véhicule ne soit pas électrique ou hybride ? ».

Néanmoins, le secteur des transports reconnaît que le passage aux véhicules électriques n’est pas sans créer certains problèmes. La nature même des véhicules électriques fait qu’ils sont extrêmement silencieux à faible vitesse, ce qui entraîne souvent des accidents avec les usagers de la route vulnérables qui n’entendent pas un véhicule approcher. 

L’université de Birmingham a dû trouver une solution pour garantir que ses véhicules électriques puissent être repérés par les quelque 35 000 étudiants présents sur son campus chaque année. Souvent en train de flâner entre les bâtiments ou distraits par leurs téléphones, les étudiants ne font pas toujours attention aux nombreux chemins et routes autour de l’université où les véhicules électriques circulent.

Présenté auprès de l’université en tant qu’expert en sécurité des véhicules par l’un de nos fournisseurs communs, Brigade Electronics a été choisi pour résoudre ce problème du silence des véhicules. L’avertisseur de véhicule silencieux (QVS) de Brigade, un appareil conçu pour avertir les usagers de la route vulnérables de l’approche d’un véhicule électrique/hybride s’est avéré être la solution idéale. Fixé à l’avant du véhicule, le QVS est audible jusqu’à 30 km/h et simule le bruit d’un moteur à combustion afin que les personnes présentes dans la zone de danger puissent entendre le véhicule et s’écarter le cas échéant.

Après une période d’essai d’un an, l’université n’a constaté aucun incident avec les piétons ni quasi-collision. Les utilitaires électriques étaient désormais localisables dans les zones de trafic dense où les étudiants se déplacent d’une salle de cours à l’autre.

 « Le QVS offre une tranquillité d’esprit totale à nos conducteurs. Conduire un véhicule silencieux dans des zones très passantes peut être très stressant, en particulier vu le nombre impressionnant d’étudiants qui circulent à pied ou à vélo sur notre campus. Le QVS nous enlève cette inquiétude et permet finalement de protéger tout le monde. Nous ferons en sorte que tous nos nouveaux véhicules électriques sont équipés d’un avertisseur de véhicule silencieux, il n’existe aucune raison de ne pas l’installer. » – Chris Lane, Responsable des opérations, Université de Birmingham.

L’université se félicite également de n’avoir rencontré aucun problème avec l’avertisseur de véhicule silencieux. Lors du nettoyage des véhicules ou de leur utilisation quotidienne, l’avertisseur de véhicule silencieux se fait le garant permanent de la sécurité. 

Après avoir obtenu de nombreuses récompenses pour son engagement en faveur de l’environnement, telles que le prix « Sustainable Fleet » pour ses véhicules respectueux de l’environnement ainsi que la distinction « The Green Apple » en 2016, l’université peut continuer à déployer son parc de véhicules électriques tout en protégeant les piétons, les cyclistes et les utilitaires contre les collisions.

Mots clés

An